GUYANA: Mondial-2018: Le Brésil domine la Russie et prend ses repères - EntornoInteligente

Journal France Guyane / Répétition réussie. Le Brésil a logiquement dominé la Russie (3-0), vendredi en match amical au stade Loujniki de Moscou hôte de la finale du Mondial-2018, où il se voit bien triompher le 15 juillet.

La “Seleçao” a déroulé après la mi-temps, en marquant trois fois en un quart d’heure, par Joao Miranda (52e), Philippe Coutinho (62e) et Paulinho (67e), pour s’offrir son premier succès de l’année 2018.

Mais pour en savoir en un peu plus sur le niveau des Brésiliens qui n’ont plus perdu depuis juin 2017, il faudra attendre mardi, et un choc alléchant à Berlin contre l’Allemagne championne du monde en titre.

Avant une éventuelle finale, le Brésil retrouvera Moscou le 27 juin lors de son troisième et dernier match de poule, contre la Serbie. Les coéquipiers de Neymar auront auparavant affronté la Suisse puis le Costa Rica.

Pour la Russie, qui espère sortir de sa poule de Coupe du monde pour la première fois depuis 1986, le lourd score lui permet surtout de mesurer tout le chemin à parcourir jusqu’à ses prétentions.

Décimé par les blessures longue durée de ses deux défenseurs centraux et avant-centre titulaire, le pays hôte du Mondial disposera mardi d’une seconde chance, contre la France à Saint-Pétersbourg, pour engranger de la confiance face à un gros, à moins de trois mois du coup d’envoi de la compétition.

– Coutinho buteur –

Sans sa star Neymar, retenu au pays pour soigner son pied blessé, mais avec le milieu du Barça Philippe Coutinho, et les Parisiens Thiago Silva et Dani Alves titulaires, le Brésil est entré dans son match moderato, manquant de se créer des occasions malgré sa maîtrise du ballon.

La Russie, par Alexander Samedov (32), a même pu tester le gardien auriverde Alisson, le portier de l’AS Rome. Cinq minutes plus tard, Alexei Miranchuk a laissé passer un nouveau frisson, mais a tiré trop haut.

C’est au retour des vestiaires que la “Seleçao” a fait respecter son rang, et calmer les intentions d’une sélection russe qui ne l’a jamais battue depuis la chute de l’URSS.

Dès la 47e minute, Paulinho obligeait Igor Akinfeev à un bel arrêt. A la 52e, le gardien du CSKA Moscou se montrait à nouveau efficace, mais Miranda était à la retombée du ballon pour ouvrir le score.

Coutinho a doublé l’avantage des Brésiliens sur penalty après qu’Alexander Golovin a commis une faute sur Paulinho dans la surface de réparation.

Le milieu du FC Barcelone, qui avait auparavant raté un but tout fait (60e), a scellé la marque de la tête pour faire le 3-0.

Sur le même sujet En Guyane, le marché de Cacao aux saveurs asiatiques Thèmes : ARTISANAT ” On a bien vu qu’il y avait un vrai besoin de rattrapage ” Contenu abonné Thèmes : FINANCES GUYANA: Mondial-2018: Le Brésil domine la Russie et prend ses repères

Con Información de Journal France Guyane

www.entornointeligente.com

Síguenos en Twitter @entornoi

Entornointeligente.com