GUYANA: Hand: "Air France" Daniel Narcisse atterrit - EntornoInteligente

Journal France Guyane / Les envolées de Daniel “Air France” Narcisse appartiendront bientôt au passé: à 38 ans, l’arrière gauche français, monument du handball international, raccrochera à la fin de la saison après une dernière quête avec le Paris SG: le titre en Ligue des champions.

Deux sacres olympiques, quatre mondiaux, trois européens et deux Ligues des champions: un an après sa retraite internationale, l’annonce de la fin de carrière de Daniel Narcisse dans deux mois tourne définitivement la page d’une histoire exceptionnelle ponctuée d’exploits et de titres internationaux.

“C’est toujours un moment particulier. J’y réfléchis depuis pas mal de temps. Environ dix ans”, a plaisanté Narcisse mardi au cours d’un point presse organisé au stade Pierre-de-Coubertin à Paris.

Le Réunionnais avait entamé la saison avec l’idée de prolonger encore d’une année son contrat, qui arrivait à terme en 2018. “Plein de choses ont évolué tout au long de la saison au sein du Paris Saint-Germain”, a-t-il ajouté, citant son rôle sur le terrain, des petits soucis physiques, et le changement d’entraîneur.

“La bonne décision pour moi était de prendre ma retraite à la fin de la saison”, a-t-il expliqué, précisant qu’il s’était définitivement décidé il y a une dizaine de jours.

Pour les supporters du PSG et les fans de hand, il restera encore une bonne dizaine de possibilités, jusqu’à treize en cas de qualification pour le Final Four de la Ligue des champions (26-27 mai à Cologne en Allemagne), d’admirer les envolées de Daniel Narcisse, surnommé “Air France” pour sa vertigineuse détente.

– Une reconversion à définir –

Et ce dès jeudi pour un choc au sommet contre Nantes en Championnat de France. Mais le plus gros défi du PSG reste la quête d’une première Ligue des champions, fin mai. Narcisse, lui, en compte déjà deux à son palmarès, avec les Allemands de Kiel en 2010 et 2012.

“On a plus les cartes en mains en Ligue des champions”, estime-t-il alors qu’en Championnat, les Parisiens doivent espérer un faux-pas de Montpellier, actuellement en tête avec deux points d’avance.

Arrivé en équipe de France en 2000, Narcisse a participé comme minot à la première campagne victorieuse des “Costauds”, en 2001, à domicile, pour devenir champion du monde à tout juste 21 ans.

Puis sont venues les années “Experts”, ponctuées de trois nouveaux titres mondiaux, dont un dernier en 2017 à domicile, et deux titres olympiques à Pékin en 2008 et à Londres en 2012.

En près de deux décennies au plus haut niveau, Narcisse a impressionné par un physique hors du commun et une détente exceptionnelle qui lui ont permis d’inscrire des buts venus d’ailleurs, comme ce “kung-fu” en demi-finale des JO-2008 contre la Croatie, ou ce tir tout en force à la dernière seconde de la demie des JO-2016, à Rio, contre l’Allemagne.

Après son départ, le futur ex-Parisien compte couper un petit moment, “deux ou trois mois”, pour prendre le temps de se retourner sur sa carrière, et pour “essayer de profiter d’autres choses”.

Puis viendra le temps de la reconversion, toujours dans le monde du handball. Son rôle précis reste encore à définir, même s’il ne l’imagine pas “pour l’instant” strictement sportif. “Ca ne fait pas partie des mes priorités d’être entraîneur ou d’encadrer une équipe”. Pour ce qui est de son avenir, “Air France” Narcisse n’a pas encore atterri.

Sur le même sujet Le leader assure…en mode brouillon Contenu abonné Thèmes : HANDBALL Les Cayennais du Mac ont assuré Contenu abonné Thèmes : HANDBALL – HANDISPORT GUYANA: Hand: “Air France” Daniel Narcisse atterrit

Con Información de Journal France Guyane

www.entornointeligente.com

Síguenos en Twitter @entornoi

Add comment

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *